Optimize 360 Agence SEO international - Global SEO Agency

Optimize 360, Agence de Référencement SEO international vous aide à être bien référencé au-delà de vos frontières !

Internet étant une vraie fenêtre sur le monde, cela donne des ailes !
Pourquoi se contenter de vendre en France, quand on peut aujourd’hui en quelques clics proposer au monde entier d’acheter nos produits ?

Oui mais voilà… s’il s’agissait seulement de faire traduire son site internet pour ce faire ou d’avoir un site multilingue, ce serait trop simple…

Au-delà de la capacité à exporter son savoir faire ou ses produits, encore faut-il comment Google interprète dans chaque pays cible, l’apparence et l’émergence de son site web.

Faites appel à une Agence Digitale experte en SEO international pour vous aider

Optimize 360 Agence SEO international - Global SEO Agency

Qu'est-ce que le référencement international ?

Le référencement international consiste à faire apparaître son site internet en tête des résultats de recherches des différents pays ( SERP ), et de générer du trafic qualifié dans chaque pays cible.

NB : ce qu’il faut bien comprendre en amont, c’est qu’internet n’est qu’un canal de diffusion, certes très puissant car « facilement mondial » mais Google va vous indexer par pays et pas par langue.

Autrement dit, vous n’aurez pas de résultats identiques en Angleterre, aux USA et au Canada avec une seule et même approche, au-delà des aspects de concurrence locale.

Le référencement multilingue ne s’improvise pas. 

Préambule à une stratégie SEO internationale

optimize360-e-reputation-lieux8 Une Stratégie SEO internationale réussie, suppose d’avoir en amont analysé comme dans un business classique, son potentiel de marché, ses capacités à délivrer ou à livrer, les devises dans lesquelles convertir sa politique commerciale, et souvent les ressources humaines et financières à mettre derrière.

Si Pernod Ricard avait voulu exporter son Pastis 51, la réalité de marché l’aurait très vite rattrapée…

La consommation étant franco-française (ou presque), tous les efforts du monde en SEO n’auraient rien apporté ou presque, y compris dans les pays qui boivent de l’anis d’une manière différente ( Ouzo, Raki, Anisette ).

En revanche, vendre du Whisky Ballantine’s partout dans le monde fait vraiment du sens.

Sauf que pour ce dernier encore, les Lois locales, les taxes locales, les coûts de diffusions et modes de consommations ne suffisent pas à se dire… « tiens.. et si je faisais un magasin en ligne global »…

Une fois qu’on a dit ça, à supposer que ses produits et ses services sont diffusables et présentables partout dans le monde, c’est avec Google, qui représente 95% des recherches sur internet dans le monde, qu’il va falloir avoir affaire…

Posons donc bien la question avant de commencer à vouloir être dans les meilleures positions des résultats de recherches.

Et n’oublions pas non plus d’optimiser les « basiques » du référencement localement.

Avez-vous besoin de devenir international ? si oui...

Si l’ensemble des questions d’offres, de logistique, de complexités de devises, de politique de retour, de Road to Market digitale sont prêtes, alors en effet, nous pouvons tenter de profiter de ce marché international, voire mondial.

Et posons nous la question de la présence avec notre site web… et potentiellement, nos sites web…

D’un point de vue purement technique internet cette fois-ci, la question va se poser, et vous allez assez rapidement comprendre pourquoi.

Il y a deux données essentielles à connaître sur le sujet:

1.Google réfléchit par pays (et pas par langue – en tout cas dans un premier temps -)

2.La seule traduction dans la langue du pays est Très Insuffisante pour être bien référencé

 Rentrons un peu plus dans la technique:

Y a t'il une structure idéale de l'URL et de site web pour le SEO international ?

En fait, tout va dépendre de votre taille de business, des moyens que vous pouvez y consacrer, que ce soit en termes de moyens financiers globalement et/ou humains localement.

Un autre aspect qui sera à prendre en compte au delà des choix de vos noms de domaine, sera notamment pour les sites E-Commerce, le nombre de devises à gérer, les éventuelles gammes de produits spécifiques à chaque marché, et au final les interconnexions bancaires et logistiques.

Ainsi la structure des URL, mais tout simplement, en amont même de tout ça, de votre organisation globale sera prépondérante.

le ccTLD ( « country code Top Domain Level » ) : ex www.le-site.fr / site.es / site.be …

Ceci signifie que l’extension de l’URL colporte l’abréviation même du pays concerné. ( ex .fr pour la France )

Sans doute l’approche la plus efficace en stratégie de référencement international et local par pays, car de fait spécifiquement liée à chaque pays cible, cette approche nécessite de gérer autant de sites et de contenus que de pays.

L’avantage sera de faciliter la tâche aux moteurs de recherches dans chaque pays, de proposer un marketing de contenu spécifique, et une stratégie de contenu dédiée.

L’inconvénient sera de devoir gérer autant de sites que de pays, avec les coûts afférents et les ressources nécessaires pour alimenter et faire vivre les sites internet.

Pour des très grosses PME et pour les multinationales, ce sera évidemment la solution idéale, avec toutefois des problématiques autres, qui seront de coordonner les actions Marketing Ventes si des stratégies transversales sont à coordonner, puis à mettre en œuvre localement.

D’un point de vue SEO en revanche, si tout est bien exécuté, ce sera le top pour bien travailler son référencement local, à l’exception près du Trafic, qui lui ne sera plus que local.

le gTLD ( « generic Top Level Domain » ) ex www.le-site.com 

Idéal pour des marques internationales globales diffusées dans tous les pays du monde, cela permet de présenter plus facilement une même offre sur un même site administré de façon centralisée.

La gestion des langues et des offres pouvant se faire ensuite avec des sous répertoires et des sous domaines ( + des balises dites « hreflang » sur lesquelles nous reviendrons plus loin )

gTLD avec sous répertoire ( ex: le-site.com/it )

gTLD avec sous domaine ( ex: www.italia.le-site.com )

Dans les deux cas, le gros avantage va pouvoir être d’administrer un seul site avec seulement des ramifications et des spécificités par parties de site. 

Donc un seul hébergement, un seul back-office, une meilleure maîtrise de l’offre à mettre en ligne.

En revanche, d’un point de vue SEO, ce sera sans doute moins facile à pousser puisque hébergé à un seul endroit ( sauf à avoir l’artéfact d’un CDN ), donc potentiellement avec un temps de réponse plus long, et une indexation dans chaque pays local plus compliquée à faire.

Le juge de paix sera là sans doute plus la capacité à gérer le multi-devises, les aspects de livraisons ( si produits physiques ), les particularités et normes locales de certains pays, liées plus à l’offre elle-même. ( packagings différents par pays, contenants différents par pays, etc etc. )

Comme vous l’aurez compris, dans E-Commerce, il y a « commerce », et donc cela devra bien évidemment répondre à des conditions d’exportations, des Lois locales, des normes locales, et aussi à la capacité logistique qui peut aller jusqu’à prendre en considération Service Clients / Politique de Retours et de remboursement, frais bancaires, etc etc.

L'importance de la balise Hreflang

La balise Hreflang permet d’indiquer aux moteurs de recherche que le contenu d’une page a été traduit.
Elle indique non seulement la langue, mais aussi la localisation du pays concerné.

Par exemple, on peut écrire en « français de France » ou en « français du Québec ».

Ainsi, au-delà des aspects purement de simple traduction et de rédaction de contenu, le codage lui-même des pages aura une importance capitale pour faciliter la lecture des pages aux robots d’indexation.

Faites appel à une bonne Agence Digitale experte en SEO pour vous aiguiller.

L'importance de la Traduction en SEO International

Bien sûr ensuite, si on veut offrir aux internautes des marchés internationaux un contenu multilingue en adéquation avec leurs Wording local, il sera essentiel d’être le plus proche possible de la langue maternelle de chaque pays.

Selon que vous avez le budget ou pas, la traduction pourra être envisagée avec des plugins et des logiciels de traduction automatique type « weglot« , assez peu coûteux et déjà assez efficace.

Si vous avez vraiment les moyens, pour toute nouvelle langue sur le site internet, il sera alors préférable que pour tous les marchés étrangers cibles, vous ayez une parfaite traduction dans la langue locale.

Il faut alors bien avoir en tête que dans ce cas de figure, toute production de contenu supplémentaire, tout changement sur le site devra repasser sous les fourches caudines de vos traducteurs. 

Ce qui veut dire que dans le temps, cela peut représenter des budgets colossaux.

Ils nous ont fait confiance en SEO international

[visual_portfolio id= »9708″]

Vous souhaitez améliorer le SEO international de votre site

Trouvez un expert proche de votre entreprise pour échanger sur votre projet
Accélérateur de Performances Digitales pour les PME

ContactRendez-vous