Sortie de crise Coronavirus. A quoi s'attendre dans le CHR ?

Optimize 360 - SEO SEM Référencement Google Social Media e-réputation > Actualités Optimize 360 > Opinions > Sortie de crise Coronavirus. A quoi s’attendre dans le CHR ?
  • Posté par : Fred Poulet
covid 19 et hotellerie
Au sommaire
  1. Une Sortie de Crise Coronavirus. Mais quand au juste ?
  2. La restauration: la première à ressortir de cette crise du Coronavirus ?
  3. L’hôtellerie: une sortie de crise du Coronavirus à 3 vitesses au moins ?
  4. Une Sortie de Crise du Coronavirus … pour ceux qui sont encore vivants…
  5. Quels moyens, quels réflexes pour sortir de cette crise du Coronavirus ?
  6. La Vision opérationnelle d'une hôtelière pour cette sortie de crise Covid
  7. Comment préparer la reprise après le coronavirus ?
  8. Etablir un plan de désinfection et des protocoles clairs
  9. Réfléchir à la façon de maintenir les distances de protection   
  10. Constituer des stocks
  11. Communiquer sur les décisions
  12. Garder le contact via les réseaux sociaux
  13. Assouplir au maximum ses politiques d’annulation 
  14. Créer une page FAQ
  15. Poursuivre la maintenance continue du référencement naturel (SEO) et payant (SEA)

La sortie de crise Coronavirus en CHR ( Cafés, Hôtels, Restaurants ) est attendue avec impatience, c’est certain.

La quasi totalité de son Parc est actuellement fermé ou presque en dehors des quelques hôtels dont les chambres ont été réquisitionnées par l’état à proximité des hôpitaux.

Comme lors de chaque crise, il va y avoir de la casse, d’autant que celle du Coronavirus (mondiale cette fois-ci), est consécutive pour la France en tous cas, à celle des gilets jaunes, des grèves de fin 2019 – début 2020.

Même si le gouvernement maintient qu’aucun emploi ne sera perdu, on peut difficilement imaginer que seules les mesures de chômage partiel, et de reports de charges soient suffisantes pour certains.

Une chose est sûre… c’est avant tout la durée de cette crise qui va conditionner dans un premier temps la capacité à “se refaire” ou non, tout en ayant conscience qu’une grande partie du chiffre d’affaires pour ces établissements sera de la perte sèche tout simplement.

Alors, dans ce contexte, que peut-on espérer ? 

Qui pourra s’en sortir mieux que d’autres ?

Optimize 360, qui a dans son panel plus de 200 établissements sous contrat, vous livre ici son analyse sur le sujet.  

contourner le coronavirus


Une Sortie de Crise Coronavirus. Mais quand au juste ?



Bien évidemment tout va dépendre de l’arrêt progressif du confinement, pour l’instant prévu aux alentours de fin Avril 2020 en France.

Prenons en considération le fait que les autres pays ne vont pas sortir de leurs confinements et fermetures des frontières (éventuelles) respectifs au même moment.

Cette donnée est très importante à prendre en compte, car le commerce international, les flux de marchandises et transports de personnes, ne reprendront que de façon progressive… puisque les durées de confinements de chaque pays sont établies en quinconce.

Par conséquent, les économies locales reprendront en premier et les impacts sur l’économie et le business aussi.

 


La restauration: la première à ressortir de cette crise du Coronavirus ?


Au sein du CHR (cafés, hôtels, Restaurant), et de l’univers du Tourisme au sens large, ce sont les restaurants qui, dès leur réouverture, devraient les premiers tirer leurs marrons du feu.

En effet, ils vivent avant tout, pour la plupart d’entre eux (exception faites des restaurants étoilés, et des restaurants faisant partie intégrante d’un hôtel de luxe), de leurs zones de chalandises locales respectives.

De fait, les gens ont des chances de se ruer chez eux après avoir été cloîtrés de force pendant 1,5 mois environ.

De même que la clientèle “corporate” du midi qui devraient à la reprise d’activité dans les bureaux, répondre présent avec le double impact de l’arrivée des beaux jours et de cette sortie de crise.

mon restaurant premier sur Google | Optimize 360


L’hôtellerie: une sortie de crise du Coronavirus à 3 vitesses au moins ?


Pour l’hôtellerie, beaucoup plus de paramètres vont entrer en ligne de compte:

    1. Le Tourisme International ne va pas reprendre tout de suite (eu égard au point évoqué précédemment) 
    2. Le Tourisme Local devrait être dans un premier temps privilégié
    3. La clientèle corporate individuelle devrait reprendre assez vite
    4. La clientèle MICE ( Meetings Incentives Conferences & Events ) avec du retard à l’allumage avec l’été qui se profile tout de suite “au milieu”

Tout dépendra donc de la configuration des hôtels eux-mêmes. 

  • Ceux qui ont une clientèle très internationale devraient continuer à souffrir le temps de la réouverture des vols internationaux.
  • Ceux qui ont une clientèle ou saisonnière (côtes françaises) devraient bénéficier d’un afflux massif de touristes français qui ne pourront pas partir vers les destinations étrangères qu’ils avaient prévues
  • Ceux qui travaillent beaucoup avec le MICE ne devraient reprendre cette activité qu’à partir de la rentrée de Septembre-Octobre 2020
  • Ceux qui travaillent avec beaucoup de Corporate individuel français en semaine, devraient pouvoir au moins bénéficier de deux mois ( Mai et Juin ) pour tenter de se “refaire un peu la cerise”…

Bien référencer son hôtel, une recette simple et efficace


Une Sortie de Crise du Coronavirus … pour ceux qui sont encore vivants…


Et c’est tout le problème de cette crise du coronavirus.

La sortie de crise du coronavirus ne pourra se faire qu’avec ceux qui ont pu en sortir…

Si les trésoreries et les mesures gouvernementales n’auront pas suffi à elles seules à sauver certains établissements les plus faibles, ces mêmes établissements ne reprendront tout simplement pas….

Parmi, eux, les plus touchés seront sans doute des établissements indépendants, de  taille moyenne, et à capacité inférieure ou égale à 25 chambres.

Gageons en effet, que les grandes chaînes internationales auront elles, eu la possibilité de tailler drastiquement dans leurs dépenses publi-promotionnelles et de fonctionnement (Overheads) n’ayant pas pour la plupart la “contrainte” d’absorption de la protection sociale française.

Là est d’ailleurs l’ironie du sort de cette crise… c’est que c’est peut-être paradoxalement les organisations les plus “protégées” qui s’avèreront l’être le moins in fine… (en tous cas en France)


Quels moyens, quels réflexes pour sortir de cette crise du Coronavirus ?


Optimize 360 a déjà écrit un article sur ce sujet à la fois intéressant et sensible…

Nous vous proposons de le consulter / reconsulter ICI

Toutes nos équipes se tiennent d’ailleurs à votre disposition pour voir avec vous comment des plans d’actions digitaux, et surtout la capacité à les anticiper avant même la sortie de crise du Coronavirus, peuvent vous aider.


La Vision opérationnelle d’une hôtelière pour cette sortie de crise Covid


Comment préparer la reprise après le coronavirus ?

La pandémie mondiale de coronavirus qui met en péril la pérennité des entreprises touristiques non seulement parce que la fermeture des établissements met à mal leur trésorerie mais aussi parce que la lutte contre ce virus est l’exact opposé de le « philosophie » qui sous-tend le voyage.

Cette crise est d’une nature différente de celles que nous avons connues précédemment (2003, 2008, 2015). Cela étant dit, les crises antérieures nous ont appris au moins une chose : il faut du temps pour que la confiance revienne et que les gens recommencent en nombre à voyager.

La question sans réponse est de savoir combien de temps après cette catastrophe sanitaire il faudra pour que le niveau d’activité de 2019 soit atteint ou pour que chacun retrouve un niveau de chiffre d’affaires qui lui assure de couvrir ses charges et de payer ses salariés à minima et de gagner de l’argent.

Dans la perspective d’une reprise d’activité dont la date est encore très hypothétique, quelles sont les sujets à étudier et les actions à mettre en place afin d’être prêts si tant est que cela soit possible ?

Nous dressons ici la liste d’actions possibles dont l’objectif est de préparer l’après confinement et de tenter de relancer une activité qui sera, c’est évident, très faible en terme d’occupation pendant plusieurs mois.

Etablir un plan de désinfection et des protocoles clairs

Même si nous ne savons pas à quelle date se terminera le confinement, rien n’empêche chacun de  réfléchir à ce qu’il serait bon de faire avant ou à l’ouverture.

Etablir un plan de nettoyage et de désinfection en fait indubitablement partie que ce soit les restaurants ou les hôtels.

Au-delà du dépoussiérage, il faut penser à la désinfection et s’informer sur les produits à utiliser, les protocoles de nettoyage à mettre en place et à faire respecter par tous les membres du personnel

Réfléchir à la façon de maintenir les distances de protection   

Il semble à peu près évident que les risques de contagion ne vont pas disparaître du jour au lendemain et dès la sortie du confinement.

Aussi, étudier la mise en place de systèmes de mise à distance est-il nécessaire.

Dans les solutions à envisager : pourquoi ne pas réduire le nombre de tables dans les restaurants ou de places pour le service du petit déjeuner voire supprimer le service de buffet petit déjeuner ?

Pendant quelques mois, pouvons-nous envisager de fournir des « kits » petit déjeuner avec des produits emballés individuellement. Pourquoi ne pas envisager à un service de petit déjeuner en chambre systématique avec dépôt du plateau devant la porte

Constituer des stocks

Comme il était recommandé avant le confinement, il est plus que nécessaire constituer des stocks de masques, de gants à usage unique et de gel hydro alcoolique.

La mise à disposition de ce matériel de protection auprès du personnel d’étages et de réception est évidente mais pourquoi ne pas faire d’un masque et de lingette de désinfection des éléments de produits d’accueil pour les clients ?

A minima, mettre à disposition des clients à la réception une bouteille de gel hydro alcoolique est une évidence semble-t-il.

Allons plus loin : est-il est possible d’installer un hygiaphone afin de créer cette coupure et protéger tout le monde ? Sinon il faut envisager d’accueillir les clients en portant des masques. D’ailleurs, ceux-ci pourraient être distribués aux clients à leur arrivée.

Communiquer sur les décisions

Il est clair que tous ces changements doivent être communiqués à ses clients futurs ou passés.

Si vous n’avez pas gardé le contact avec vos clients, dans la perspective d’une réouverture, il faut envoyer un message rassurant sur les mesures prises et demandant des nouvelles.

Le plus efficace est de segmenter votre base entre vos clients habitués et/ou sociétés, ceux qui ont annulé leur séjour et ceux qui ont reporté.

Le message ne sera pas tout à fait le même mais dans l’esprit il aura comme objectif de les rassurer tout en les informant

Garder le contact via les réseaux sociaux

La période est favorable à une communication via les réseaux puisqu’ils sont devenus l’un des moyens de s’échanger des nouvelles si ce n’est des informations. Il est temps de reprendre contact en donnant des nouvelles de votre établissement, de votre quartier etc..

Pour faire réagir les fans sur facebook, invitez-les à partager leurs souvenirs sur votre page par ex. A contrario, vous pouvez poster une photo de l’établissement aujourd’hui ou lancer un jeu à partir d’un détail photographié par vos soins.

Choisir ses cibles pour ses campagnes Adwords et Metasearch

Toutes les enquêtes actuelles et les suites des événements passés,  montrent que certains segments de clientèle mettront du temps avant de reprendre leurs habitudes de voyages comme les Américains par manque de confiance ou par manque de budget.

La crise sanitaire va se doubler d’une crise économique qui va sérieusement amputer les budgets voyage d’autres segments.

Ainsi, le marché national qu’il soit business ou de loisirs devra être privilégié et être prioritaire dans l’allocation des dépenses budgétaires qui inclut les campagnes d’emailing, de Google Adwords et de Meta Search.

Assouplir au maximum ses politiques d’annulation 

Mettre en avant les offres annulables sans frais afin de donner la possibilité aux hésitants de changer d’avis. Pourquoi ne pas envisager des tarifs sans garantie bancaire disponible jusqu’à 18h le jour d’arrivée ? Ou encore raccourcir le délai d’annulation du Meilleur tarif disponible de 48h à 24H

Ajuster ses tarifs hôteliers ( notamment en direct )

Avant que l’activité reprenne au niveau de 2019, il se passera de loin mois et les premiers à revenir serons sans doute les clients Corporate.

Ces derniers seront peu sensibles au tarif.

En revanche, ils n’apprécieront sûrement pas de voir trop souvent des tarifs inférieurs à ceux qu’ils pourraient avoir négociés. Il faut donc tenir compte de cette donnée tout en tenant compte des salons reportés ou annulés

Créer une page FAQ

pour accroître la visibilité dans les réponses rapides de Google.

Les questions et réponses peuvent inclure des sujets portant sur le COVID-19 comme les mesures prises et les procédures de nettoyage mises en place en conformément aux  recommandations de l’Agence de Santé Publique, et d’autres préoccupations comme les politiques d’annulation.

Poursuivre la maintenance continue du référencement naturel (SEO) et payant (SEA)

pour s’assurer que le site web est correctement parcouru et indexé afin de maintenir la visibilité et les classements.

C’est le moment où jamais de travailler de travailler sur le contenu et l’organisation de ce contenu afin d’optimiser votre site et le faire monter dans les résultats de recherche


En résumé, même si nous ne connaissons pas la date de sortie du confinement et comment la pandémie de coronavirus va évoluer au niveau mondial, les habitudes de consommation vont être différentes. Surtout afin de donner confiance, il faudra que les établissements recevant du public mettent en place des protocoles de nettoyage et de désinfection équivalents voir supérieurs à ceux d’avant le début de la contagion

Il y a donc matière à réfléchir et des actions à mener afin d’être prêts pour la reprise

 


Pour toute information, n’hésitez pas à contacter nos équipes, ou à nous demander un Audit Gratuit ou un Devis

Laisser un commentaire