• Posté par : Tess Bodivit
Au sommaire
  1. Les principaux risques dans un abattoir
  2. Quelle assurance pour un abattoir ?
  3. Les assurances RC pro et RC exploitation
  4. L’assurance pour le local et le matériel

La filière viande est un secteur qui s’expose à beaucoup de risques. Qu’ils soient matériels, biologiques, ou encore traumatiques, ces risques doivent être couverts par une assurance adaptée. Entre la responsabilité civile professionnelle, la responsabilité civile exploitation, et l’assurance des biens et locaux, découvrez tout sur l’assurance pour abattoir.

Les principaux risques dans un abattoir

Les accidents du travail touchent beaucoup les abattoirs et les centres d’équarrissage, 2 à 3 fois plus que la moyenne. Cela vient notamment du fait que les professionnels s’exposent à plusieurs dangers potentiels.

  • Les risques liés aux machines et équipements de travail : les employés d’abattoirs sont amenés à utiliser de nombreux outils et machines (scies, machines à trancher, plumeuse…), qui peuvent être à l’origine de panne, de casse, mais aussi et surtout d’accidents graves.
  • Les risques d’explosions et incendies.

Les employés sont également confrontés chaque jour à de nombreux risques, face auxquels ils doivent être vigilants. C’est notamment le cas des risques traumatiques (blessures en chutant, avec un hachoir, ou avec les animaux qui se débattent…), des risques biologiques (les animaux transmettent parfois des agents pathogènes à l’homme), des risques chimiques (avec les produits de nettoyage), des risques thermiques (travail dans des installations frigorifiques) …

Quelle assurance pour un abattoir ?

Le travail en abattoir comporte ainsi de nombreux dangers. Il est donc essentiel de contracter des assurances spécifiques qui couvriraient les dommages au moindre problème.

Les assurances RC pro et RC exploitation

Le Code civil impose la réparation de tout dommage causé à un tiers. Pour en assumer les conséquences financières sans mettre en péril l’entreprise, il est donc primordial de prendre une assurance.

L’assurance responsabilité civile professionnelle et l’assurance responsabilité civile d’exploitation (RCE) ont comme point commun de couvrir les dommages causés à un tiers. Cependant, elles ne concernent pas les mêmes situations. Cela dépendra si le sinistre est lié ou non à l’exécution de la prestation.

Dans les deux cas, ces deux RC prennent en compte les dommages corporels, matériels et immatériels causés par le dirigeant, un salarié, des produits ou machines, ou même par un sous-traitant. Le tiers peut être par exemple un client, ou un fournisseur.

La différence majeure entre ces deux assurances concerne le lien avec l’exécution de la prestation. Si un produit vendu est défectueux, ou qu’un client fait une intoxication alimentaire à cause d’un aliment que vous avez fourni, alors c’est la responsabilité civile pro qui prendra en charge le dédommagement.

Si le sinistre a lieu dans l’activité quotidienne de l’entreprise (un partenaire se blesse dans votre entreprise lors d’un rendez-vous par exemple), là c’est la RCE qui interviendra.

La RC professionnelle est bien souvent obligatoire, tandis que la RCE reste facultative, mais fortement recommandée dans le cadre d’une entreprise d’abattage.

L’assurance pour le local et le matériel

Une fois que toutes les personnes en lien avec votre activité sont assurées et protégées, il faut alors penser à assurer vos locaux, et tous vos biens, qui, eux aussi, sont exposés à des risques quotidiennement.

Une assurance multirisque permet ici de couvrir tous les dommages extérieurs que vos biens et locaux peuvent subir : vol, vandalisme, dégâts des eaux, casse, incendie, catastrophe naturelle…

Cela vaut pour le local en lui-même, mais aussi pour tous les équipements, les machines, les stocks de produits, les équipements informatiques, et les marchandises.

La filière viande est particulièrement exposée aux risques, et il est essentiel de souscrire une assurance particulière pour se protéger. TCA propose des solutions d’assurance RC pro, RC exploitation, et assurances de local et de matériel pour votre entreprise d’abattage.

Laisser un commentaire