Grèves 2019. Un impact plus fort que les gilets jaunes en hôtellerie ?

Optimize 360 - SEO SEM Référencement Google Social Media e-réputation > Actualités Optimize 360 > Hôtellerie > Grèves 2019. Un impact plus fort que les gilets jaunes en hôtellerie ?
  • Posté par : Fred Poulet
Grèves 2019
Au sommaire
  1. Un impact plus fort sur la clientèle "Corporate"
  2. Une image de la France toujours plus écornée pour la clientèle étrangère.
  3. Une (dés)organisation à gérer

Grèves 2019. Un impact plus fort que les gilets jaunes en hôtellerie ?

Il semblerait après une semaine à peine de grèves, que l’on puisse craindre pour l’hôtellerie un effet beaucoup plus fort, si celles-ci étaient amenées à durer que celui des Gilets Jaunes.

Pourquoi un tel ressenti ? Pourquoi une telle inquiétude ?

Optimize 360, Agence Digitale spécialisée dans les métiers du CHR (Cafés, Hôtels, Restaurant), grâce à son panel de 140 hôtels environ vous en livre ici une analyse et des témoignages assez alarmants.


Un impact plus fort sur la clientèle « Corporate »


Même si les chiffres de prise de commandes pour les semaines et les mois qui viennent ne semblent pas faiblir à court terme, la grève implique des annulations de dernière minute en ce moment.

« Nous sommes assez désemparés, nous dit cette Directrice d’Hôtel du 14ème arrondissement de Paris car contrairement aux gilets jaunes, nous sommes touchés en pleine semaine par la clientèle d’affaires qui ne peut tout simplement pas se déplacer jusqu’à nous » 

C’est donc du chiffre d’affaires qui était prévu et qui ne rentre plus, a fortiori quand il s’agit de commandes remboursables jusqu’à la dernière minute. Ce que proposent des sites comme Booking.com

Cette hôtelière nous précise même que l’impact d’une semaine de grève pourrait représenter 30% de CA en moins sur la totalité du mois de décembre.

30% de CA en moins sur Décembre pour une semaine de grève

Nous observons en effet chez Optimize 360 que pour l’heure les réservations pour janvier – février ne faiblissent pas, mais que cette perte sèche court terme, ne sera pas rattrapée avec les fêtes qui arrivent derrière.

La clientèle Corporate n’a pas reporté son séjour, mais l’a carrément annulé.

clientele corporate en hotellerie

Seules quelques résidences de tourisme et appart hôtels voient de façon marginale des gens prolonger leur séjour pour éviter les déplacements retours.

Mais il s’agit là de nuités dont les personnes avaient déjà prévu de rester plusieurs nuits sur Paris.


Une image de la France toujours plus écornée pour la clientèle étrangère.


Des clients britanniques qui appellent pour l’Eurostar qui ne circule plus…

Une clientèle étrangère déjà piégée sur place et qui, au lieu de prolonger, écourte son séjour pour se rapatrier au plus tôt dans leurs pays d’origine…

Tels sont les constats que font également les hôteliers parisiens, avec amertume et fatalisme après le début de l’année 2019 qui avait été marqué par cet épisode des gilets jaunes.

mauvaise reputation en hotellerie

Au delà la perte sèche évoquée dans le point précédent, c’est aussi l’image de la France à l’étranger qui en prend un (nouveau) coup.

Les media se font déjà fait l’écho des vols à la tire en hausse constante dans Paris, comme nous l’expliquait ici Le Parisien, « voilà désormais une raison de plus avec ces événements à répétition qui font que l’image de la France auprès de la clientèle étrangère commence à être désastreuse, nous dit ce deuxième hôtelier.

Rajoutez à ça les coûts des Uber et des taxis qui flambent et qui se retrouvent dans les heures de bouchons pour accéder aux aéroports, et vous avez le cocktail gagnant de la destination à éviter particulièrement après celle des zones à risques dans le monde.


Une (dés)organisation à gérer


Nous sommes obligés, nous dit cette directrice, de proposer à une partie de notre personnel de l’hôtel de dormir sur place, dans le sens où les renvoyer chez eux le soir ne serait que source de fatigue et de stress.

« Quand bien même, nous dit-elle, les employés acceptent de se sacrifier, ça n’arrange en rien la désorganisation de leur vie de famille par ailleurs »…

Qui va pouvoir s’occuper des enfants, des activités et des devoirs si la femme avec enfants seule au foyer doit rester dormir à l’hôtel ?

« Nous sommes donc, une fois de plus pris en otage par une minorité de privilégiés qui se battent pour des causes soi disant communes, dont ils sont les seuls bénéficiaires »…

Pas sûr dans ces conditions, que les cheminots soient eux-même les bienvenus à l’hôtel pour compenser les pertes qu’ils provoquent, et l’image désastreuse qu’ils sont en train de donner un peu plus de la France..

Espérons donc, dans ces conditions, que les Grèves 2019 ne soient qu’éphémères et que la clientèle hôtelière n’en soit pas impactée pour des mois.

La perte de Chiffre d’affaires pourrait être encore plus lourde que celle des gilets jaunes, au cours de laquelle, l’impact corporate, qui faisait le chiffre de la semaine était, lui quasi nul.

Pour toute information, n’hésitez pas à contacter nos équipes, ou à nous demander un Audit Gratuit ou un Devis

Résumé
Grèves 2019. Un impact plus fort que les gilets jaunes en hôtellerie ?
Notez le service
1.5 based on 3 votes
Type de Service
Grèves 2019. Un impact plus fort que les gilets jaunes en hôtellerie ?
Agence
Optimize 360,
rue de Rivoli,Paris,Ile de France-75001,
Telephone No.0650122984
Localisation
Hotels
Description
Il semblerait après une semaine à peine de grèves que l'on puisse craindre pour l'hôtellerie un effet beaucoup plus fort, si celles-ci étaient amenées à durer

Laisser un commentaire