• Posted by : Fred Poulet
credibility guide michelin
Contents
  1. Le Guide Michelin. Une histoire également faite de polémiques... 
  2. Le Guide Michelin est-il encore digne de confiance ?
  3.  59% des votants ne font pas confiance au Guide Michelin
  4. Qui pour challenger l'institution Michelin  ?

Is the Michelin Guide still credible?

C’est une question qui pourrait paraître saugrenue tant son statut paraît inébranlable, tant son aura est puissante, tant son imaginaire aiguise les papilles à la simple évocation d’aller s’attabler chez quelques chefs qui ont reçu de sa part ses fameux “macarons”… 

guide michelin

Même le Gault et Millau avec ses “toques” n’a pas la même notoriété et le même impact chaque année. Lorsque les gains et les pertes éventuelles des étoiles s’apprêtent à être annoncées, c’est toute une profession qui pour quelques jours s’arrête de respirer.

C’est bien Le Michelin qui mène la danse encore aujourd’hui. C’est encore lui qui est en capacité de faire ou de défaire des réputations… Quoi qu’on en dise, et ce, malgré la défiance ambiante (voir plus bas)

Il est si influent, en raison de ses ventes, que l’octroi ou la récupération d’une étoile entraîne une augmentation notable de la clientèle et du chiffre d’affaires.

À l’inverse, la perte d’une étoile, notamment pour les « trois étoiles », est très médiatisée et, semble-t-il, pénalisante, comme ce fut le cas notamment pour Les Crayères à Reims, La Tour d’Argent à Paris, et le tristement célèbre épisode du suicide de Bernard Loiseau qui aurait semble t-il appris qu’il allait perdre son 3ème macaron et ne l’aurait pas supporté. (même si l’histoire réelle connu d’un public averti relate que ça n’en était pas l’unique raison… ) 

Rendre ses étoiles comme vient de l’annoncer Sébastien Bras, ou encore Cyril Lignac afin de ne plus se sentir obligé…, enfermé… dans le carcan et la pression qu’imposent ses exigences…. 

Faire un procès au Guide comme vient de le faire Marc Veyrat suite à la perte de sa troisième étoile… relèvent de l’acte de courage et de bravoure qui font la Une de tous les journaux tant l’Institution Michelin paraît intouchable.

Le Guide Michelin. Une histoire également faite de polémiques… 

Plus que centenaire désormais, le guide n’en est pas à ses premières détractions ou critiques

Avant l’épisode Marc Veyrat, nombre de tensions et polémiques avaient déjà jonché son parcours.

Certains chefs avaient déjà refusé en leur temps de jouer le jeu et allèguent ne pas vouloir recevoir d’étoiles, ou prétendent « la rendre ». 

La plupart des intéressés l’avaient d’ailleurs fait savoir par voie de presse, à l’instar d’Alain Senderens quand il pris du recul au Lucas-Carton 

En 2005, le restaurant Ostend Queen, installé dans le Casino Kursaal d’Ostende, reçoit deux « fourchettes » et un « Bib gourmand », alors qu’il n’est pas encore ouvert…

Après avoir admis s’être appuyé exclusivement sur la réputation de Pierre Wynants (chef du Comme chez soi, un restaurant trois étoiles), Michelin retire son guide Benelux des librairies.

En 2016, le chroniqueur gastronomique Périco Légasse consacre un long article très critique au « Guide rouge » sur le site de Marianne. Intitulé “Guide Michelin 2016 : mais où est passée la cuisine française ?”

Il s’attarde alors longuement sur la 108e édition: En prologue à une attaque détaillée et documentée, il annonce : 

« Pas sûr, en réalité, que l’équipe dirigeante, formée par la directrice générale des marques, Claire Dorland-Clauzel, le directeur international des guides, l’Américain Michael Ellis, et par la rédactrice en chef des guides, l’Allemande Juliane Caspar, soit à la hauteur du défi. Des gens charmants et ouverts, certes, mais visiblement dépassés par les enjeux du moment et contraints de se confiner dans une opération de com où le jeu des étoiles n’est plus le reflet d’une réalité culinaire mais une partie de chaises musicales virant à la pitrerie. »

Voilà désormais que les inspecteurs ne passeraient même plus dans les établissements selon Marc Veyrat. 

Arguant que la raison du retrait de sa 3ème étoile n’est pas valable dans la mesure où la recette pour laquelle l’étoile aurait sauté… n’était même plus à la carte quand les inspecteurs étaient (supposés être) passés… 

___

Le Guide Michelin est-il encore digne de confiance ?

Curieusement il existe un sondage encore en ligne sur le sujet (site Le Progrès), et qui, à l’heure où est écrit cet article révèle que

 59% des votants ne font pas confiance au Guide Michelin

sondage guide michelin

Il existe semble t il, une vraie défiance et crise de confiance complètement étouffée par la profession elle-même…

Et c’est bien logique… qui prendrait le risque de critiquer le Guide qui lui donne à manger ?

Difficile pour un élève de traiter son professeur de malhonnête tant qu’il n’a pas été mis au piquet…

___

Qui pour challenger l’institution Michelin  ?

Seuls des journalistes d’investigation comme Elise Lucet de Cash Investigation, ou des “lanceurs d’alertes” comme Mediapart pourraient corroborer ou infirmer les rumeurs selon lesquelles le Guide se commet voire se compromet…

Il se dit aujourd’hui ( vrai ? pas vrai ?) que des pays entiers se voient octroyer des étoiles à tours de bras pour favoriser l’image touristique. 

Et ce, de façon complètement gracieuse ? A la seule lumière des inspecteurs qui prennent leurs petites sacoche sous le bras pour aller dîner à Shangaï ou à Pékin de façon impromptue et à l’improviste ?

Évidemment donc sur la seule qualité vérifiée de tous ces établissements visités scrupuleusement chaque année par des inspecteurs complètements objectifs et ayant le souci de l’uniformité et de l’équité vs. la norme de qualité “à la française”… 

Nous sommes déjà en droit de nous poser la question pour Manigot en Haute Savoie… alors à Shangaï ou à Pékin… 

Avant d’en arriver à voir débarquer Elise Lucet ou Edwy Plénel, il serait quand même de bon ton pour un tel guide d’assurer un peu de crédibilité.

C’est quand même simple de publier un ticket de caisse ou une facture attestant de la date de passage réelle dans un établissement 3 Étoiles… 

Pourquoi ne le font-ils pas s’ils sont bel et bien passés ?

Leave a comment