La typographie : vecteur de communication et d’émotion en marketing numérique

Par notre Agence de Marketing Digital Optimize 360


Dans l’univers du marketing numérique, l’utilisation de la typographie revêt une importance capitale.

Elle permet de délivrer un message clair et percutant tout en suscitant des émotions chez le lecteur.

Le choix des caractères, des formes et des couleurs participe à la réussite d’une stratégie de communication.

CTA Agence SEO

Découvrons dans cet article ce qu’est la typographie, son histoire et ses enjeux pour le marketing numérique.

Typographie

Définition de la typographie

Le terme de typographie désigne l’art de concevoir et d’assembler les caractères imprimés. Il englobe également la mise en forme des textes, que celle-ci se fasse grâce au choix des polices de caractères, des espaces entre ces dernières ou encore des couleurs et des tailles. Il est essentiel pour garantir une lisibilité optimale aux contenus textuels.

L’anatomie d’un caractère

Un caractère typographique est composé de différentes parties qui donnent à la lettre sa particularité et son style. Parmi ces éléments, on trouve notamment :

    • Le corps : il s’agit de la hauteur totale de la lettre, incluant ses espaces supérieurs et inférieurs.
    • La montante : elle représente la partie verticale d’une lettre qui dépasse le corps de base.
    • La descendante : partie verticale qui dépasse sous le corps de base des lettres comme g, j, p ou y.
    • L’empattement : il s’agit des petites extensions horizontales ou obliques qui se trouvent à l’extrémité des montantes et des descendantes.

Ces éléments sont autant de variables qui permettent de créer une infinité de combinaisons et de styles typographiques différents pour répondre aux besoins spécifiques de chaque projet.

L’histoire de la typographie : de l’invention de l’imprimerie à l’écran

Les origines de la typographie remontent au début du XVe siècle avec l’apparition de l’imprimerie en Europe. Celle-ci révolutionne le monde de l’éducation et de la communication, en démocratisant la production et la diffusion des livres grâce à l’utilisation de caractères mobiles.

Des premières polices de caractères aux innovations du XXIe siècle

Les premières polices de caractères reprise les formes manuscrites utilisées par les moines copistes. Le choix des caractères est alors davantage guidé par la beauté et la lisibilité que par l’efficacité commerciale. Au fil du temps, les créateurs de polices de caractères développent de nouveaux styles, à la recherche de l’esthétique ou de l’impact sur le lecteur.

    • Au XVIe siècle naît la police Italique, inventée par le graveur et typographe vénitien Aldo Manuce.
    • Le XVIIIe siècle voit l’apparition des polices Didot et Bodoni, reconnaissables à leurs empattements rectilignes.
    • Au XXe siècle, la publicité donne naissance à un nombre croissant de polices de caractères au design novateur, conçues pour capter l’attention du lecteur.

Aujourd’hui, les créations typographiques sont réalisées informatiquement et adaptées aux supports numériques. La diversité des écrans et des résolutions offre de nouveaux challenges aux typographes et impose un travail précis sur l’ergonomie et la lisibilité.

Les enjeux de la typographie pour le marketing numérique

Maitriser la typographie est essentiel pour concevoir des contenus efficaces et percutants dans le cadre d’une stratégie de marketing numérique. En effet, elle participe activement à :

  • Créer une identité visuelle : nécessaires pour se démarquer parmi les innombrables sollicitations digitales, l’utilisation de polices spécifiques est incontournable.
  • Rendre un contenu agréable à lire : certains types de polices sont plus adaptés que d’autres à une lecture confortable et rapide à l’écran.
  • Favoriser la mémorisation d’un message : les lettres et mots peuvent susciter des émotions ou rappeler des références culturelles.

Quelle typographie choisir pour un projet de marketing numérique ?

Le choix d’une police de caractères doit se faire avec soin, car il influe sur la perception du message à véhiculer. Une police peut être choisie :

    • en fonction du secteur d’activité (finance, artisanat, loisirs…),
    • pour influer sur le ton et l’émotion,
    • en prenant en compte les contraintes techniques et ergonomiques propres aux dispositifs mobiles.

Il est également possible de faire appel à un professionnel, comme un graphiste ou un designer typographique, qui pourra vous orienter vers la meilleure option en tenant compte de vos besoins spécifiques.

Les différents types de polices : avantages et inconvénients

On distingue généralement quatre grandes catégories de polices de caractères, chacune présentant ses caractéristiques propres :

  1. Sérif ou romain : on reconnaît ces polices à leurs empattements, petits traits situés aux extrémités des lettres. Elles sont traditionnellement associées à l’impression de textes longs, grâce à leur lisibilité.
  2. Sans sérif : ce type de polices est dépourvu d’empattement, rendant souvent la lecture plus fluide sur écran. Ils sont particulièrement prisés pour les textes courts et les titres.
  3. Scripts : imitant l’écriture manuscrite, ces polices sont souvent plus décoratives et expressives. Elles peuvent apporter une touche d’originalité ou de fantaisie à un texte.
  4. Fantasy et display : destinées à attirer le regard, ces polices aux formes originales ont généralement vocation à être utilisées avec parcimonie et pour des besoins spécifiques.

Pour réussir son choix typographique en marketing numérique, il convient également de veiller à un équilibre entre esthétisme et lisibilité, tout en prenant en compte la diversité des supports de lecture (ordinateur, tablette, smartphone…).

 



FAQ sur la Typographie

Les questions que se posent les internautes


 
 
blank Accélérateur de Performances Digitales pour les PME

ContactRendez-vous

fr_FRFR