La définition du format PNG : un incontournable pour les images en ligne

Par notre Agence de Marketing Digital Optimize 360


Dans le monde numérique d’aujourd’hui, la qualité des images est essentielle pour une bonne expérience de navigation et une lisibilité optimale.

C’est là qu’intervient le format PNG. Mais qu’est-ce que le PNG définition exactement ?

Comment l’utiliser dans son projet graphique ou sur son site web ? Décryptage de ce terme peu connu mais ô combien important pour les amateurs d’images.

PNG

Comprendre le terme PNG

Pour commencer, il est nécessaire de définir l’acronyme PNG. Celui-ci signifie « Portable Network Graphics« , littéralement « graphiques réseau portables » en français. Il s’agit donc d’un format de fichier qui permet de compresser et d’afficher des images sans perte de qualité.

Créé en 1995 par une équipe internationale de chercheurs et de développeurs, le format PNG a été conçu pour pallier les limitations du célèbre format GIF (Graphics Interchange Format), notamment en termes de couleurs et de transparence.

Aujourd’hui, le PNG est largement utilisé par les créateurs de contenu, les graphistes et les développeurs web, car il offre une excellente qualité d’image et un niveau de compression optimal, tout en conservant sa simplicité d’utilisation.

Les avantages du format PNG

Le PNG présente plusieurs atouts indéniables pour ceux qui souhaitent créer et partager des images de qualité :

  1. Compression sans perte : contrairement à d’autres formats tels que JPEG, le PNG utilise une méthode de compression qui ne dégrade pas la qualité de l’image. Ainsi, vous pouvez réduire la taille du fichier sans craindre de détériorer son apparence visuelle.

  2. Gestion avancée de la transparence : le format PNG permet une gestion précise de la transparence grâce à un canal alpha qui peut prendre en compte jusqu’à 256 niveaux de transparence différents (contre seulement deux pour le GIF). Cela est très pratique pour réaliser des montages ou créer des éléments graphiques possédant des contours complexes et non rectangulaires, comme les logos ou les icônes par exemple.

  3. Nombre élevé de couleurs : le PNG supporte des images allant jusqu’à 48 bits, soit près de 280 billions de couleurs, ce qui lui confère une richesse chromatique exceptionnelle. De plus, il gère également les espaces colorimétriques RVB, RVBA, et même CMJN ou LAB dans certains cas, offrant ainsi une grande flexibilité aux professionnels de l’image.

Comment utiliser le format PNG ?

Maintenant que vous connaissez les avantages du PNG, voyons comment l’utiliser concrètement dans vos projets graphiques :

Exporter une image en PNG depuis un logiciel de retouche

La plupart des logiciels de retouche et de création graphique couramment utilisés, tels que Photoshop, GIMP ou Illustrator, permettent d’exporter des images au format PNG. Suivez simplement la procédure recommandée par le logiciel pour sauvegarder votre fichier en choisissant l’option « PNG » dans les paramètres d’enregistrement.

Compresser un fichier PNG pour réduire sa taille

Il est parfois nécessaire de compresser davantage un fichier PNG sans perdre en qualité, notamment pour accélérer le chargement des images sur un site web ou envoyer des fichiers moins volumineux par email. Dans ce cas, vous pouvez utiliser des outils en ligne gratuits ou des logiciels dédiés à la compression d’image, en sélectionnant le mode de compression « lossless » (sans perte) pour conserver une qualité optimale.

Afficher un fichier PNG sur une page web

Pour intégrer une image PNG sur votre site web, il vous suffit d’utiliser la balise HTML <img>, comme suit : 

<img src="mon-image.png" alt="Description de l'image" />

N’oubliez pas d’inclure un texte alternatif (attribut alt) pour une meilleure accessibilité et un meilleur référencement naturel.

Le format PNG face à ses concurrents

En matière de formats d’image, plusieurs alternatives existent aux côtés du PNG, chacune avec leurs caractéristiques propres :

  • GIF : ce format ancien reste apprécié pour son support des animations courtes et légères, bien qu’il soit limité à 256 couleurs et offre un niveau de transparence peu satisfaisant.

  • JPEG : ce format compressé avec perte est idéal pour les photographies et les images contenant de nombreuses nuances colorées, mais il se prête moins bien aux éléments graphiques ou aux illustrations en raison de sa détérioration potentielle de la qualité d’image en cas de compression excessive.

  • SVG : ce format vectoriel prend en charge des images infiniment redimensionnables sans perte de qualité, et est particulièrement adapté pour les icônes, les logos et les graphiques complexes sur le web. En revanche, il n’est pas adapté pour les images matricielles telles que les photographies.

En somme, le PNG a su se démarquer grâce à sa polyvalence et sa capacité à conserver une qualité d’image irréprochable, faisant de lui un choix de format privilégié pour de nombreux projets numériques.

Bien comprendre le terme PNG définition et ses implications permet donc de tirer pleinement parti de ses avantages dans vos créations graphiques et votre communication visuelle.

blank Accélérateur de Performances Digitales pour les PME

ContactRendez-vous

fr_FRFR