Comprendre le Page Experience Update en SEO

Par notre Agence SEO Optimize 360

Qu’est-ce que le Page Experience Update en SEO ?


Le Page Experience Update est une mise à jour importante de l’algorithme de Google qui a un impact direct sur le classement des sites dans les résultats de recherche.

En comprenant son fonctionnement et en mettant en œuvre les bonnes pratiques recommandées, vous pouvez optimiser le référencement de votre site et améliorer sa visibilité auprès des internautes.

Page Experience Update

Qu’est-ce que le Page Experience Update ?

Le Page Experience Update est une mise à jour majeure de l’algorithme de Google introduite en juin 2021. Elle vise à améliorer l’expérience utilisateur sur les pages web en prenant en compte divers facteurs tels que la rapidité de chargement, la réactivité et la stabilité visuelle. L’objectif est d’évaluer et de valoriser les sites offrant une expérience de navigation agréable et efficace pour les utilisateurs.

Ce sont désormais les signaux Web Vitals qui forment la base de cette évaluation et qui influencent donc directement le positionnement des sites dans les résultats de recherche.

Les signaux Web Vitals

Les signaux Web Vitals sont un ensemble de trois indicateurs clés permettant de mesurer la qualité d’une page web en termes de performance et d’expérience utilisateur. Ils ont été choisis par Google pour représenter les aspects essentiels d’une bonne expérience de navigation :

Pour optimiser l’expérience utilisateur et améliorer son référencement, un site doit donc chercher à obtenir de bons scores pour chacun de ces trois indicateurs. Voici quelques bonnes pratiques à mettre en œuvre pour y parvenir :

Améliorer la rapidité de chargement (LCP)

    • Optimiser les images : réduire leur taille, utiliser des formats adaptés et compresser les fichiers.
    • Minifier les fichiers CSS et JavaScript : supprimer les espaces inutiles, les commentaires et autres éléments non nécessaires afin de réduire la taille des fichiers.
    • Mettre en place un système de mise en cache : conserver localement des éléments statiques de votre site pour éviter de les télécharger à chaque visite.
    • Activer la compression sur le serveur : compresser les fichiers avant de les envoyer au navigateur pour diminuer le temps de transfert.

Améliorer la réactivité (FID)

    • Éviter les tâches JavaScript longues : fractionner les gros morceaux de code en petites parties exécutées de manière asynchrone pour éviter de bloquer les autres tâches.
    • Utiliser des écouteurs d’événements « passif » : indiquer au navigateur que certaines fonctions peuvent être exécutées sans attendre le traitement complet des événements utilisateur.
    • Optimiser l’ordre de chargement des ressources : prioriser le chargement des éléments nécessaires à l’affichage rapide du contenu principal (CSS, JavaScript, images).

Améliorer la stabilité visuelle (CLS)

    • Réservation d’espace pour les éléments dynamiques : attribuer une taille fixe aux éléments susceptibles de modifier la mise en page lors de leur chargement (images, vidéos, iframes).
    • Éviter les animations soudaines ou déstabilisantes : prévoir des transitions fluides entre les différentes étapes de l’animation et ne pas multiplier les effets trop brusques.
    • Empêcher le déplacement des éléments cliquables : veiller à ce que les boutons et liens restent stables et accessibles même lors du chargement des autres éléments de la page.

Les autres facteurs pris en compte par le Page Experience Update

Outre les signaux Web Vitals, le Page Experience Update prend également en compte d’autres critères qui étaient déjà pris en compte auparavant dans l’évaluation de l’expérience utilisateur. Il est donc important de continuer à travailler sur ces aspects pour optimiser son référencement :

  • Le mobile-friendliness : la compatibilité des pages avec les appareils mobiles est devenue un critère essentiel pour le référencement sur Google.
  • La navigation sécurisée : la présence d’un certificat SSL et l’utilisation du protocole HTTPS sont valorisées par l’algorithme de Google, qui privilégie les sites offrant une navigation sûre aux utilisateurs.
  • L’absence de pop-ups intrusifs ou « interstitiels » : les publicités et autres éléments couvrant le contenu principal de la page peuvent nuire à l’expérience utilisateur et donc pénaliser le référencement du site.

Quel impact pour les sites web ?

L’objectif principal du Page Experience Update est d’inciter les propriétaires de sites à améliorer l’expérience utilisateur en mettant l’accent sur les aspects techniques tels que la rapidité de chargement, la réactivité et la stabilité visuelle. Cette mise à jour a également pour effet d’inclure ces critères dans l’évaluation du classement des sites sur Google, ce qui peut avoir un impact direct sur leur positionnement dans les résultats de recherche.

Toutefois, il convient de souligner que, bien que ces facteurs soient importants, ils ne remplacent pas la pertinence et la qualité du contenu. Un site offrant un contenu riche, informatif et adapté aux besoins des utilisateurs aura toujours une meilleure chance de bien se positionner dans les résultats de recherche, même si certains aspects de son expérience utilisateur sont perfectibles.

En somme, travailler sur l’amélioration de l’expérience utilisateur offerte par votre site est essentiel pour optimiser votre référencement et conserver une bonne visibilité auprès des internautes. En prenant en compte les signaux Web Vitals ainsi que les autres critères pris en compte par le Page Experience Update, vous mettez toutes les chances de votre côté pour répondre aux attentes de Google et attirer de nouveaux visiteurs sur vos pages.

blank Accélérateur de Performances Digitales pour les PME

ContactRendez-vous

fr_FRFR