EEAT Google : définition et impact sur la création de contenu

Par notre Agence SEO Optimize 360


À l’ère du numérique, la qualité du contenu est devenue un facteur essentiel pour la visibilité des entreprises sur les moteurs de recherche.

Cette exigence a été renforcée par l’introduction de l’E-E-A-T ( ExperienceExpertiseAuthoritativeness, et Trustworthiness ) par Google dès 2014.

Découvrons ce que cela signifie et les implications pour la création de contenu.

EEAT

L’E-E-A-T : qu’est-ce que c’est ?

L’EEAT, qui signifie Expertise, Auctorité et Confiance en français, est une notion introduite par Google afin d’évaluer la qualité des contenus proposés sur Internet. Ce concept s’appuie sur trois critères principaux :

  • Expérience : Expérience du créateur de contenu sur le sujet traité ( Id : quelle est sa légitimité pour prendre la parole eu égard à con expérience et son statut )
  • Expertise : cela reflète le niveau de connaissance et de compétence de l’auteur dans son domaine d’activité. Il s’agit également de la pertinence et de la précision des informations fournies.
  • Autorité : elle concerne la réputation et la crédibilité de l’auteur ainsi que de la source d’information. Plus une personne ou une entreprise est reconnue comme une référence dans son secteur, plus elle sera considérée comme autoritaire.
  • Confiance : il s’agit ici de la capacité à produire un contenu fiable, transparent et exempt de toute intention malveillante. Cela inclut aussi la sécurité et la confidentialité des sites web qui hébergent ces informations.

Pour évaluer un site web et ses contenus selon l’E-E-A-T, Google dispense des recommandations basées sur les « Quality Raters Guidelines » (QRG). Il s’agit de règles suivies par une équipe d’évaluateurs humains lorsqu’ils examinent la qualité des pages indexées par le moteur de recherche.

Impact de l’EEAT sur la création de contenu

Avec l’introduction de cette notion, Google place désormais un accent particulier sur la qualité et la pertinence des informations fournies par les entreprises. Cela a pour conséquence de rehausser les exigences en matière de création de contenu. Voici quelques points clés à prendre en compte pour répondre à ces attentes :

  • Niveau d’expertise : veillez à ce que vos auteurs soient qualifiés dans leur domaine d’activité et capables de produire des contenus pertinents et exacts.
  • Autorité du site : travaillez sur la réputation et la crédibilité de votre entreprise, notamment en obtenant des liens externes provenant de sites de confiance.
  • Sécurité et confidentialité : assurez-vous que votre site web est sécurisé et respecte les normes de protection des données et de la vie privée des utilisateurs.
  • Mise à jour régulière : pensez à entretenir et actualiser régulièrement vos contenus afin de maintenir leur pertinence et éviter qu’ils ne deviennent obsolètes.

IA conversationnelle et EEAT : comment allier les deux pour produire un contenu de qualité ?

Dans ce contexte, l’intelligence artificielle (IA) conversationnelle peut être utilisée comme une aide à la création de contenu tout en répondant aux exigences posées par l’E-E-A-T.

Grâce à des outils tels que Chat GPT (Generative Pre-trained Transformer), une IA qui génère automatiquement du contenu de bout en bout, il est possible de tirer parti de l’automatisation sans sacrifier l’expérience humaine.

L’arrivée de Bard de Google viendra sans doute en rajouter une couche et rebattre les cartes, d’autant que sur le sujet Google devient « juge et partie » sur la pertinence du contenu proposé…

Voici quelques bonnes pratiques pour utiliser au mieux les IA conversationnelles et respecter les critères de l’E-E-A-T :

  • Collaboration entre humains et IA : ne laissez pas l’IA créer le contenu seul et final. Les humains doivent superviser et ajuster le résultat produit par l’IA afin de garantir sa pertinence et sa précision.
  • Sélection d’un outil performant : privilégiez les générateurs de texte dotés d’une capacité suffisante à comprendre et reproduire les nuances et subtilités de la langue française ainsi que du secteur d’activité concerné.
  • Gestion des contenus générés : veillez à bien organiser et structurer les données traitées par l’IA, pour éviter les répétitions, les incohérences et les problèmes de duplication.

En somme, l’impact de l’EEAT sur la création de contenu est de rendre indispensable une approche rigoureuse et exigeante qui prend en compte les dimensions de l’expertise, de l’autorité et de la confiance.

Dans ce contexte, l’IA conversationnelle offre des opportunités d’optimisation et d’automatisation qui peuvent, si elles sont bien maîtrisées, aider les entreprises à répondre aux attentes croissantes en termes de qualité et de pertinence du contenu.

blank Accélérateur de Performances Digitales pour les PME

ContactRendez-vous