Comprendre le fonctionnement du DNS dans l’hĂ©bergement et les sites web

Dans l’univers de l’internet, le DNS (Domain Name System) est un composant essentiel pour le bon fonctionnement des hĂ©bergements et des sites web.

C’est grĂące Ă  lui que la navigation sur le web est fluide et rapide.

En voici une explication plus détaillée de notre Agence Web:

DNS

Qu’est-ce que le DNS ?

Le DNS est un systĂšme qui permet d’associer une adresse IP (Internet Protocol) Ă  un nom de domaine. En simplifiant cette dĂ©finition, cela signifie qu’il sert de carnet d’adresses pour les ordinateurs qui communiquent entre eux via Internet.

Lorsqu’un internaute souhaite visiter un site web, il tape l’adresse URL de celui-ci dans son navigateur, qui interroge ensuite les serveurs DNS pour demander Ă  quelle adresse IP correspond ce nom de domaine.

Fonctionnement du DNS : comment ça marche ?

Les différents éléments du DNS

Le systÚme DNS repose sur une architecture hiérarchisée et distribuée, incluant plusieurs types de serveurs :

  • Les serveurs racine : Ils contiennent l’ensemble des informations sur les domaines de premier niveau (TLD).
  • Les serveurs TLD : Ils renseignent les informations sur les domaines de second niveau (SLD).
  • Les serveurs DNS autoritatifs : Ils contiennent toutes les donnĂ©es relatives aux noms de domaine spĂ©cifiques.
  • Les serveurs DNS rĂ©cursifs : Ils sont gĂ©nĂ©ralement ceux que les clients internet utilisent pour interroger le systĂšme DNS et obtenir l’adresse IP correspondante Ă  un nom de domaine.

La résolution de noms : étape par étape

Lorsqu’un utilisateur souhaite accĂ©der Ă  un site web, il entre son adresse dans le navigateur. Voici les diffĂ©rentes Ă©tapes qui se dĂ©roulent alors en arriĂšre-plan pour convertir ce nom de domaine en adresse IP :

    1. Le navigateur interroge le serveur DNS rĂ©cursif (gĂ©nĂ©ralement fourni par le fournisseur d’accĂšs Ă  Internet) pour connaĂźtre l’IP associĂ©e au nom de domaine.
    2. Si le serveur rĂ©cursif possĂšde dĂ©jĂ  la rĂ©ponse en mĂ©moire cache, il rĂ©pond immĂ©diatement. Sinon, il interroge le serveur racine pour savoir quel est le serveur TLD Ă  consulter selon l’extension du nom de domaine (.com, .fr, .net…).
    3. Une fois le serveur TLD identifiĂ©, le serveur rĂ©cursif lui demande Ă  quel serveur autoritatif il doit s’adresser pour obtenir des informations sur le SLD concernĂ©.
    4. Le serveur TLD transmet alors l’adresse du serveur autoritatif contenant les informations relatives au domaine demandĂ©.
    5. Enfin, le serveur rĂ©cursif pose sa question au serveur autoritatif, qui lui donnera l’adresse IP correspondant au nom de domaine recherchĂ©. Cette IP est ensuite renvoyĂ©e au navigateur de l’utilisateur, qui Ă©tablira la connexion avec le serveur hĂ©bergeant le site web.

Le rÎle du DNS chez un hébergeur

Lorsque vous souscrivez Ă  une offre d’hĂ©bergement, votre prestataire met Ă  votre disposition des serveurs DNS pour gĂ©rer les noms de domaine associĂ©s Ă  vos sites web. Voici quelques-uns des principaux services liĂ©s au DNS fournis par les hĂ©bergeurs :

  • Gestion des zones DNS : configuration et mise Ă  jour des enregistrements DNS (A, AAAA, CNAME, MX…), permettant notamment de rediriger un nom de domaine vers l’adresse IP de votre choix ou de configurer la messagerie Ă©lectronique associĂ©e.

  • RĂ©plication automatique des donnĂ©es DNS : mise Ă  jour rĂ©guliĂšre et automatisĂ©e des entrĂ©es DNS sur plusieurs serveurs, afin d’assurer une meilleure rĂ©silience face aux pannes et une rĂ©duction des temps de latence.

  • Service de transfert de zone (AXFR) : synchronisation des donnĂ©es DNS entre diffĂ©rents serveurs autoritatifs, nĂ©cessaire notamment en cas de changement d’hĂ©bergeur.

  • SĂ©curisation des donnĂ©es DNS : protection contre les attaques malveillantes (DDoS, spoofing…) grĂące Ă  des mĂ©canismes tels que la vĂ©rification d’intĂ©gritĂ© des donnĂ©es DNS (DNSSEC).

DNS et publication d’un site web : comment ça se passe ?

Vous avez choisi un hébergeur pour votre site web et obtenu un nom de domaine : il est maintenant temps de publier votre site en ligne. Voici les principales étapes pour y parvenir :

  1. TransfĂ©rez les fichiers de votre site (HTML, CSS, images…) sur le serveur d’hĂ©bergement Ă  l’aide d’un logiciel FTP.
  2. Pour que votre nom de domaine pointe vers l’IP du serveur d’hĂ©bergement, connectez-vous Ă  l’interface de gestion de vos domaines et modifiez les entrĂ©es DNS (enregistrement A) en consĂ©quence. Il peut ĂȘtre nĂ©cessaire d’attendre un certain dĂ©lai (de quelques minutes Ă  plusieurs heures) pour que les modifications soient prises en compte par l’ensemble des serveurs DNS.
  3. Veillez Ă  ce que votre hĂ©bergeur ait liĂ© votre nom de domaine avec votre compte d’hĂ©bergement. Cette dĂ©marche prend gĂ©nĂ©ralement la forme d’une configuration automatique lors de la souscription Ă  l’offre d’hĂ©bergement.

En rĂ©sumĂ©, le DNS constitue un Ă©lĂ©ment clĂ© dans l’hĂ©bergement et la navigation sur Internet.

GrĂące Ă  ce systĂšme ingĂ©nieux et performant, les internautes peuvent accĂ©der rapidement et simplement aux sites web qu’ils recherchent, tandis que les hĂ©bergeurs fournissent des services essentiels pour garantir la sĂ©curitĂ© et l’efficacitĂ© des noms de domaine.

blank Accélérateur de Performances Digitales pour les PME

ContactRendez-vous

fr_FRFR