Déréférencement Google : comprendre le concept et son impact

Déréférencement Google

Par notre Agence SEO Optimize 360


Le déréférencement, également appelé désindexation ou droit à l’oubli, est un sujet qui suscite de nombreuses discussions autour du fonctionnement des moteurs de recherche tels que Google.

Mais qu’est-ce que cela signifie vraiment et pourquoi est-il nécessaire de se pencher sur cette question ?

Dans cet article, nous analyserons en détail le concept de déréférencement, ses implications et ses conséquences pour les utilisateurs, les entreprises ainsi que la protection de leur vie privée.

Déréférencement Google

Qu’est-ce que le déréférencement ?

Le déréférencement est une pratique consistant à supprimer certaines pages web ou liens dans les résultats d’un moteur de recherche, tel que Google.

Cette action peut être effectuée volontairement par le propriétaire du site ou bien suite à une demande externe, souvent motivée par des préoccupations relatives à la confidentialité et au respect de la vie privée.

Pourquoi demander un déréférencement ?

Les raisons pouvant motiver une demande de déréférencement sont diverses :

    • Informations personnelles (noms, prénoms, adresses) divulguées sans consentement.
    • Réputation en ligne affectée par des contenus négatifs ou diffamatoires.
    • Droit à l’oubli pour des affaires judiciaires anciennes.
    • Contenu obsolète ou inexact ne reflétant plus la réalité.

Dans ces situations, le déréférencement permet de protéger la vie privée et l’intégrité des personnes concernées.

Le cadre juridique du déréférencement en Europe

La question du déréférencement a été rendue célèbre par une affaire espagnole ayant abouti à un arrêt de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) en mai 2014.

Cette décision, connue sous le nom d’ « Arrêt Google Spain », reconnaît le droit à l’oubli numérique à tout citoyen européen, leur permettant ainsi de demander la suppression d’informations personnelles les concernant dans certaines conditions.

Les critères du droit à l’oubli

Suite à cette décision, chaque demande de déréférencement doit être étudiée au cas par cas par le moteur de recherche concerné. Pour cela, plusieurs critères sont pris en compte :

    • La nature de l’information : l’information doit être inadéquate, non pertinente ou excessive pour que la demande de déréférencement soit acceptée.
    • L’âge de l’information : plus l’information concernée est ancienne, plus la probabilité de son déréférencement est élevée.
    • L’intérêt public : si l’information revêt un caractère d’intérêt public, elle peut être maintenue dans les résultats malgré la demande de déréférencement.
    • Le préjudice causé : le moteur de recherche doit peser l’intérêt de l’information pour le public par rapport au préjudice subi par la personne concernée.

Il est important de noter que ces critères sont subjectifs et peuvent varier en fonction des situations. De plus, il ne s’agit pas d’une suppression pure et simple du contenu incriminé mais d’un retrait des résultats de recherche concernant les noms et prénoms de la personne concernée.

Le processus de déréférencement chez Google

Google, en tant que principal acteur sur le marché des moteurs de recherche, a mis en place un processus détaillé permettant aux utilisateurs de demander un déréférencement de certaines pages ou liens les concernant.

Soumettre une demande de déréférencement

Pour effectuer une demande de déréférencement auprès de Google, un formulaire en ligne dédié est à remplir :

    1. Renseigner vos coordonnées ainsi que celles des contenus concernés par la demande de déréférencement (URL).
    2. Justifier votre demande en vous appuyant sur les critères définis précédemment (nature de l’information, âge, intérêt public, préjudice).
    3. Fournir une preuve d’identité.

Une fois le formulaire soumis, Google procède alors à l’examen de la demande, qui peut prendre plusieurs semaines.

La décision de Google et les recours possibles

Après examen, Google communique sa décision au demandeur. Si la demande de déréférencement est acceptée, le lien concerné sera alors désindexé des résultats de recherche liés au nom et prénom de la personne concernée.

En revanche, si la demande est refusée, il reste possible de saisir les autorités compétentes telles que la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) pour obtenir une révision de la décision. Cependant, cette démarche peut s’avérer complexe et longue.

Réflexions sur le déréférencement et ses conséquences

Le sujet du déréférencement soulève des enjeux importants pour la vie privée des individus, mais également pour la liberté d’expression et le droit à l’information. Plusieurs points doivent être pris en compte lorsqu’il s’agit d’évaluer l’intérêt du déréférencement :

  • La portée géographique : le déréférencement n’est effectif qu’en Europe, et certaines informations restent accessibles dans d’autres régions du monde ou via des moyens détournés.
  • L’équilibre entre la protection de la vie privée et la censure : si cela garantit un certain contrôle sur leurs données personnelles aux individus, le risque de censure ou de manipulation de l’information existe également.
  • Les dommages collatéraux possibles pour des tiers innocents lorsque des contenus sont déréférencés sans tenir compte des autres personnes ou sociétés mentionnées.

En conclusion, le déréférencement Google est un sujet complexe qui demande une approche nuancée afin de concilier les impératifs du droit à la vie privée et du droit à l’information.

Dans cette optique, bien comprendre ses tenants et aboutissants apparaît comme crucial pour quiconque souhaitant protéger sa réputation en ligne ainsi que les données relatives à son identité.

blank Accélérateur de Performances Digitales pour les PME

ContactRendez-vous

fr_FRFR