Définition de la Balise Canonical 

Par notre Agence SEO Optimize 360


Dans le monde du référencement naturel, il existe de nombreuses techniques et astuces permettant d’améliorer la position de votre site web sur les moteurs de recherche.

Parmi celles-ci, l’utilisation de la balise canonical est essentielle pour éviter des problèmes de contenu dupliqué. Dans cet article, nous allons décortiquer cette balise et voir comment s’en servir efficacement.

 

Balise canonical

Qu’est-ce que la balise canonical ?

La balise canonical, ou URL canonique, est un élément HTML qui permet d’indiquer aux moteurs de recherche quelle est la version originale, ou « principale », d’une page web parmi plusieurs versions similaires existantes.

En effet, il arrive souvent qu’un même contenu soit accessible via plusieurs URLs différentes, générant ainsi des problèmes de duplication et entrainant une perte d’autorité pour votre site auprès de Google et consorts.

Afin de résoudre ces problèmes, vous pouvez ajouter une balise canonical dans le code source de vos pages en précisant l’URL canonique correspondante.

Ainsi, les moteurs de recherche sauront quel contenu considérer comme prioritaire et ne pénaliseront pas votre site pour cause de duplication.

Comment déterminer une URL canonique ?

Tout d’abord, il est important de bien identifier quels sont les contenus pouvant générer des duplications sur votre site. Voici quelques cas typiques :

  • Les pages accessibles avec et sans le préfixe « www »
  • Les versions HTTP et HTTPS d’un même contenu
  • Les pages de pagination
  • Les filtres et tris dans un catalogue produit, par exemple pour un site e-commerce
  • Les contenus traduits ou adaptés à des pays spécifiques

Dans ces situations, il est crucial d’établir des règles pour choisir la version canonique de chaque page. Vous pouvez opter pour la version qui génère le plus de trafic, celle qui suscite le plus d’engagement ou celle répondant le mieux aux objectifs de votre stratégie SEO.

Mise en place de la balise canonical sur votre site

Une fois que vous avez déterminé les URL canoniques de vos pages, vous devez intégrer la balise canonical dans le code source HTML de celles-ci. La syntaxe est la suivante :

<link rel="canonical" href="[URL_CANONIQUE]" />

Où [URL_CANONIQUE] doit être remplacé par l’adresse web choisie comme référence. Cette balise doit être ajoutée dans la section <head> de chaque page concernée.

Exemple pratique : pagination

Imaginons que vous ayez un blog avec plusieurs pages d’articles, accessibles via des URLs de type www.example.com/blog/page1, www.example.com/blog/page2, etc. Dans ce cas, la balise canonical doit être ajoutée sur chacune de ces pages, en indiquant la première page comme URL canonique :

<link rel="canonical" href="https://www.example.com/blog/page1" />

Ainsi, les moteurs de recherche comprendront que c’est la première page qui doit être privilégiée pour l’indexation et le référencement naturel, évitant ainsi des problèmes de duplication.

Attention aux erreurs courantes !

Bien que la balise canonical soit un outil puissant pour optimiser votre SEO, il est impératif de l’utiliser avec précaution et de vérifier son bon fonctionnement. Voici quelques erreurs fréquentes à éviter :

  1. Ne pas recourir à la balise hreflang pour les contenus traduits : Si vous gérez plusieurs versions linguistiques d’un même contenu, il ne suffit pas d’utiliser la balise canonical pour indiquer l’URL originale. Vous devez également utiliser les balises hreflang pour préciser quel contenu correspond à quelle langue et/ou région, afin d’améliorer l’expérience utilisateur et le référencement.

  2. Chosir une URL non-indexable comme canonique : Il est parfois possible de choisir accidentellement une URL bloquée par le fichier robots.txt ou comportant une balise <meta name= »robots » content= »noindex »> comme canonique. Vérifiez bien que l’URL choisie puisse effectivement être indexée par les moteurs de recherche.

  3. Avoir des balises canonical réciproques : Évitez de créer des situations où deux pages se renvoient mutuellement leur statut de canonique (par exemple, la page A indiquant la page B comme canonique, et vice versa). Cela confond les moteurs de recherche et nuit à votre référencement.

Ne négligez pas l’aspect technique du SEO !

Pour conclure, maîtriser la balise canonical est un atout essentiel pour parfaire votre stratégie SEO.

En évitant les problèmes liés au contenu dupliqué, vous assurez une meilleure visibilité à vos pages et améliorez ainsi votre positionnement sur les moteurs de recherche.

N’hésitez pas à consulter des ressources en ligne, telles que la documentation officielle de Google, pour approfondir vos connaissances et maîtriser parfaitement cette notion cruciale pour votre site web.

blank Accélérateur de Performances Digitales pour les PME

ContactRendez-vous