Comment vendre sur Instagram ? Social Selling sur Instagram

  • Posté par : Fred Poulet
Au sommaire
  1. Comment vendre sur Instagram ? Social Selling sur Instagram
  2. Les préalables à la vente en ligne sur Instagram
  3. Les produits qui se prêtent à du social selling
  4. Les produits qui ne se prêtent pas à du social selling
  5. Les barrières techniques pour vendre sur Instagram
  6. Instagram Shopping et les autres outils pour vendre sur Instagram
  7. Mettre en place Instagram Shopping ( Publications, Stories )
  8. Vendre grace à votre Bio (Profil Instagram)
  9. Les alternatives (ou compléments) à Instagram Shopping
  10. Conclusion. Que faire pour bien vendre sur Instagram ?

Comment vendre sur Instagram ? Social Selling sur Instagram

Vendre sur Instagram. Est-ce une bonne idée ? est-ce un canal intéressant en complément du E-Commerce classique ?

vendre sur Instragram social selling

Optimize 360 va tenter de vous apporter ici quelques réponses, dont certaines, de bon sens tant l’El Dorado des réseaux sociaux laisse croire qu’il suffit presque d’y être présent pour générer du chiffre d’affaires additionnel.

Oui, mais le Social Selling répond d’une part à un certain nombre de règles techniques, mais aussi à des règles de bon sens… 

Instagram shopping et d’autres outils que nous présenterons ici peuvent répondre à certains besoins, peuvent parfois s’avérer pertinents.

Encore faut-il en comprendre le contexte et les règles du marketing digital appliquées aux réseaux sociaux, et en l’occurrence à Instagram en particulier.


Les préalables à la vente en ligne sur Instagram


Ca n’est pas parce que des millions d’utilisateurs à travers le monde utilisent quotidiennement les réseaux sociaux, que pour autant ils sont prêts à acheter dessus.

En effet, nous avons dans ce blog déjà vu à plusieurs reprise que l’attitude d’un internaute est radicalement différente, selon que l’on se place d’une part sur Google, ou d’autre part sur les réseaux sociaux au sens large.

  • Sur Google, nous avons affaire à un public en recherche active, en quête d’une réponse, d’un service ou d’un achat à effectuer
  • Sur les réseaux sociaux (et donc sur Instagram) nous avons affaire à un public “contemplatif” qui y vient pour discuter, se divertir, s’informer, mais sans avoir l’intention première d’y effectuer un achat.

Par conséquent, les réseaux sociaux seront avant tout une vitrine supplémentaire avant d’être organisés et formatés pour vendre, puisque leur but premier était de tisser du lien social via des personnes (profils riches).

C’est seulement dans un second temps qu’ils se sont organisés pour mettre à disposition leur puissance de feu sociale à des fins de présentations de marques, d’entreprises ou de services (Pages Facebook, Comptes Instagram Pro, etc.)

Ce qui explique également, que la représentativité et la crédibilité d’une marque ou d’un service, se pousse souvent en parallèle de sa présentation, par des campagnes publicitaires pour les appuyer, ou par des influenceurs qui tentent d’en vanter les mérites en se présentant eux-mêmes comme des sortes de “cautions personnelles” 


Les produits qui se prêtent à du social selling

Parce que les réseaux sociaux ne sont pas à l’origine pensés et formatés pour vendre, il faut donc que les produits qui souhaitent y être vendus dessus répondent à des codes bien précis.

  • Qu’ils aient donc des seuils ou limites de prix psychologiques qui peuvent correspondre à des achats d’impulsion assez peu impliquants financièrement. On ne vendra pas en effet une voiture à 50 000€ sur Instagram
  • Qu’ils soient donc susceptibles intrinsèquement d’être des produits d’impulsion

Autrement dit, se prétenteront particulièrement à la vente en ligne sur Instagram:

  • Produits de mode, ou cosmétiques à faibles coûts (ou coûts raisonnables)
  • Produits décalés et tendances à faibles coûts (ou coûts raisonnables)
  • Des abonnements ou services “Fremium” présentés eux sous forme de publicités (et non de produits avec prix et redirection vers boutique e-commerce)

En tout état de cause, plus les prix seront psychologiquement élevés, plus difficile il sera de déclencher un acte d’achat sans moyen supplémentaire de réassurance fort.

Plus les prix seront élevés, plus la caution, la notoriété, la crédibilité et la force de la marque seront importants et déterminants en parallèle.


Les produits qui ne se prêtent pas à du social selling

A l’inverse, mettons donc déjà de côté les Services, qui eux, ne sont pas acceptés comme “produits vignettes E-commerce” dans Instagram Shopping, ceux qui ne répondent pas aux critères évoqués ci-dessous, n’en tireront éventuellement que de la visibilité et notoriété supplémentaires. Certainement pas des ventes sauf exception.

On ne trouvera donc pas de, ou à défaut on ne vendra pas de :

  • Voitures
  • Voyages
  • Chambres d’hôtels
  • Produits “top luxe” au delà d’un certain prix psychologique

Regardons par exemple deux exemples concrets:

La marque Bose propose en vente en ligne sur Instagram des produits dont le prix maximum se situe aux alentours des 200€

Bose Vente sur Instagram

En revanche, dès lors que l’on se situe dans des niveaux de prix plus impliquant, les comptes instagram des marques se contentent en général de s’en servir comme de simples “vitrines” supplémentaires sans forcément en attendre de ventes directes derrière, quand bien même leurs sites E-Commerce y sont reliés.

Vente sur instagram marques de luxe

Nous pouvons par exemple observer qu’une marque comme Hermès se limite à des accessoires ne dépassant pas 800€, et qu’une marque comme Jeager Lecoultre bien que présentant des modèles très chers, ne doit pas espérer déclencher une vente à 20 000€ de cette manière sans avoir vu son client l’essayer dans l’une de ses boutiques physiques… 


Les barrières techniques pour vendre sur Instagram

Même si l’utilisateur instagram n’en connait pas l’envers du décor, dès lors qu’une vente en ligne sur le réseau social doit être déclenchée, un lien vers le site de vente en ligne de la marque est forcément présent.

La pseudo boutique en ligne d’Instagram n’est pas en tant que telle une boutique E-Commerce permettant d’effectuer la transaction au sein de la plateforme. 

Cette nouvelle fonctionnalité arrivera peut-être prochainement, notamment avec l’arrivée probable du Libra Facebook, mais pour l’heure, Instagram se contente de faire une belle vitrine miroir, dans laquelle la marque peut taguer les produits, mais in fine, c’est bien le site internet E-commerce qui sera la page d’atterrissage et le réceptacle de la transaction.

La plupart des marques, au regard du fait de devoir gérer plusieurs plateformes et bases de données produits séparées, se contentent encore aujourd’hui de se servir d’Instagram comme une simple vitrine, ayant pour objet de faire connaître leurs Best Of au travers de la publicité Instagram.

Ayant conscience que la vente si elle doit se faire, se fera ensuite soit sur leur “vrai” site de vente en ligne, soit dans leurs boutiques physiques

La contrainte majeure, donc, y compris pour les “petites marques” est de proposer un site E-Commerce en aval, ne serait-ce que pour gérer les transactions de vente.


Instagram Shopping et les autres outils pour vendre sur Instagram


Optimize 360 ne va pas vous donner ici l’exhaustivité des outils vous aidant à mettre en place une “Boutique en ligne” Instagram, car des articles sur le sujet ont déjà très bien été réalisés.

Cependant, nous vous invitons à consulter pour chaque partie, les meilleures explications que nous avons trouvées:


Mettre en place Instagram Shopping ( Publications, Stories )

Dans un article très didactique, Vincent Brossas (Le Ptit Digital), vous explique ici pas à pas comment configurer Instagram Shopping:

https://www.leptidigital.fr/reseaux-sociaux/comment-vendre-instagram-shopping-14713/

Et notamment il vous explique qu’il est nécessaire de créer dans un premier temps, votre boutique sur facebook, puis comment relier cette boutique au compte professionnel Instagram, puis enfin lancer vos campagnes.

Vous pouvez aussi consulter le Guide Officiel de mise en route d’Instagram Shopping ici:

https://www.facebook.com/business/instagram/shopping/guide

comment configurer instagram shopping


Vendre grace à votre Bio (Profil Instagram)

C’est la manière la plus simple, et celle par laquelle tout instagrameur en herbe va commencer avant de passer à Instagram Shopping.

Cependant, cette méthode est vraiment très “artisanale”, et vous ne pourrez pas poster des photos qui incluent les étiquettes de prix comme avec la première méthode.

Si toutefois, cela vous intéresse, vous pouvez quand même consulter cet article de blog:

https://daniloduchesnes.com/blog/vendre-sur-instagram/

Si vous souhaitez aller un tout petit peu plus loin, notamment pour pousser une vente, une promotion dans votre story, également cet article:

https://ledigitalizeur.fr/reseaux-sociaux/vendre-sur-instagram/


Les alternatives (ou compléments) à Instagram Shopping

Comme vous l’avez sans doute compris, vous allez besoin au grand minimum de créer une page d’atterrissage et de gérer une transaction de vente en aval.

De fait, en quelque sorte, avoir un site E-Commerce comme réceptacle de votre Boutique instagram.

Par conséquent, les principaux provider de sites E-Commerce vont tenter de vous faciliter la tâche, pour peu que vous ayiez déjà créé votre site avec eux.


Créer un pur site E-commerce avec Woocommerce, Prestashop, Magento, ou Shopify

sites e commerce

si vous souhaitez faire du e-commerce à grande échelle, ce sera même la première chose à mettre en place, car cela aura l’avantage au delà d’avoir une parfaite ergonomie des pages d’atterrissage, d’avoir un véritable backoffice en propre, vous permettant de centraliser toutes vos ventes.

Certains CMS permettent même de faire une sorte d’aller – retour avec Instagram, et de mettre en valeur sur le site web, la galerie que vous réservez à Instagram.


Utiliser des outils d’atterrissages dédiés

Faute d’avoir un site E-Commerce à part entière, il existe désormais pléthore de solutions “Me too” dédiées capables de faire une partie du Job, et assez faciles à brancher ou à mettre en place moyennement un peu de paramétrage et un abonnement mensuel


Ecwid :

Ecwid est un outil saas jouant le rôle au delà d’une page d’atterrissage, de hub vous proposant même d’interconnecter Boutique Instagram – Boutique facebook et même … Amazon  et Google Shopping

 
Pour de petits commerces ou des entreprises de tailles moyenne, cette solution peut être un bon moyen de démarrer sa stratégie multicanal en ligne.

Ecwid hub social selling


InSelly

InSelly est une markeplace dédiée à Instragram, pour la coup très facile d’utilisation car vous n’avez que très peu de choses à faire pour relayer la vente de vos produits.

Il vous suffit après avoir créé un compte, de taguer les produits avec le Hashtag #Inselly pour les vendre au travers de cette marketplace.

Inselly Marketplace

Avec le risque pour le coup de voir présenter vos produits au sein d’une méga “foirefouille” dont vous ne savez pas trop comment ils vont être présentés et référencés au milieu de milliers de produits similaires.

Le descriptif de vos produits seront le reflet de ce que vous avez posté comme légende.

Bref… facile, mais somme toute pas très qualitatif.


Conclusion. Que faire pour bien vendre sur Instagram ?


Sans être exhaustif sur le sujet des outils, nous vous recommandons chez Optimize 360, de bien penser votre stratégie de vente avant même de regarder quels sont les meilleurs outils pour ce faire.

Votre Business est-il potentiellement éligible à la vente sur Instagram ?

Est-ce nécessaire de se lancer tout de suite ou de bien penser sa stratégie E-Commerce au sens large ?

Nous avons vu que certains produits s’y prêtent plus que d’autres.

Il convient donc de bien mesurer en amont les intérêts, chances de succès et implications que cela induit.

Si vous avez des produits tendance, de mode, d’impulsion, alors … pourquoi pas.

Encore faut-il se préparer, avoir une base de données “clean”, des photos appropriées, une offre également peut-être dédiée ou appropriée elle-même au sein de votre gamme.

Comme pour beaucoup de choses, ça ne s’improvise pas. Ca se pense.

Pour toute information, n’hésitez pas à contacter nos équipes, ou à nous demander un Audit Gratuit ou un Devis

Laisser un commentaire