Quel avenir pour Google Business Profile avec le DMA ?

Europe

Quel avenir pour Google Business Profile et le Digital Markets Act ?

Par notre Agence SEO Optimize 360


Dans un marché numérique en constante évolution, les entreprises se tournent de plus en plus vers des solutions telles que Google Business Profile pour accroître leur visibilité en ligne.

Dans ce contexte, l’entrée en vigueur du Digital Markets Act (DMA) suscite des questions sur la manière dont il pourrait impacter ces outils et pratiques de référencement local auxquelles les entreprises font aujourd’hui appel.

Cet article explore donc l’impact potentiel du DMA sur Google Business Profile et les actions que les entreprises peuvent entreprendre pour s’y préparer.

Le Digital Markets Act : Un cadre réglementaire pour les géants du numérique

Afin d’instaurer un environnement concurrentiel équitable sur le marché numérique européen, l’Union Européenne (UE) a initié le Digital Markets Act. Cette loi vise à réguler les pratiques des grandes plateformes en ligne qualifiées de « gatekeepers », comme Google, afin de limiter les abus de position dominante et d’assurer un écosystème diversifié et concurrentiel.

O_360 I Agence Webmarketing I Agence Digitale, Stratégie Web

 

Les principales dispositions du DMA touchent principalement à la transparence dans les processus algorithmiques, l’accès équitable aux données ou encore la non-discrimination entre services de la même société et leurs concurrents.

L’objectif du Digital Markets Act autour de la concurrence sur internet étant de :

  • Créer une concurrence loyale entre les acteurs du numérique, notamment au profit des petites et moyennes entreprises et des start-up européennes,
  • Favoriser l’innovation, la croissance et la compétitivité sur le marché numérique,
  • Renforcer la liberté de choix des consommateurs européens.

Timeline for Digital Markets Act

 ( source : site officiel de la Commission Européenne )

Il est important de noter que cette législation n’est pas encore complètement adoptée et devrait subir quelques modifications et aménagements au fur et à mesure de sa mise en place chronologique, notamment dans la mesure où Google, comme à son habitude, devrait tenter de négocier dans le temps les modalité de son application ( et donc des implications ) pour ses Knowledge Graphs, ses fiches d’ établissements, ses « Packs locaux » ( et les informations qu’il comporte )

 

Impacts potentiels du Digital Markets Act sur Google Business Profile

Transparence accrue pour le référencement local

Le DMA exigeant une plus grande transparence de la part des plateformes en ligne, cela pourrait entraîner des changements dans les algorithmes de recherche Google.

Le référencement local serait alors également concerné, avec une meilleure compréhension par les entreprises des critères et techniques d’optimisation.

Concurrence renforcée entre les services locaux

Le DMA a vocation à ouvrir le marché numérique européen à une concurrence accrue, ce qui pourrait motiver Google à mettre en avant des alternatives aux services qu’il propose aujourd’hui, comme des services concurrents en matière de référencement local.

Dans ce contexte, on peut s’attendre à une évolution des offres proposées et une amélioration de leur qualité.

Accès équitable aux données pour tous les acteurs du marché

La question de l’accès aux données est un point crucial du DMA. Ainsi, les petites entreprises pourraient potentiellement bénéficier d’un accès facilité aux différentes informations relatives au référencement local, ce qui permettrait de réduire la dépendance vis-à-vis des géants du numérique.

Comment se préparer aux évolutions liées au Digital Markets Act ?

Se tenir informé des développements réglementaires

Il est essentiel pour les entreprises de suivre l’évolution du projet DMA et son impact sur leurs pratiques marketing, notamment en termes de SEO local. En effet, elles seront amenées à adapter leur stratégie en fonction des nouvelles règles du marché numérique européen.

Diversifier les canaux de visibilité

Afin de réduire leur dépendance aux plateformes telles que Google Business Profile, il est judicieux pour les entreprises de diversifier leurs canaux de visibilité. Rechercher des alternatives en termes de référencement local, exploiter les réseaux sociaux ou encore créer un site web optimisé sont autant de pistes pour s’assurer une présence en ligne solide et adaptable aux évolutions du marché.

Collaborer avec d’autres acteurs locaux

Pour asseoir et renforcer sa sérénité face aux changements liés au DMA, l’établissement de partenariats locaux peut être bénéfique. En effet, cela permettra de s’appuyer sur des compétences complémentaires et d’accroître la visibilité et le rayonnement de chaque entreprise.

Miser sur la qualité du contenu et du service proposé

Finalement, construire une excellente réputation passe par la qualité du contenu partagé en ligne ainsi que des services offerts in situ. Quelles que soient les règles dictées par le DMA, une entreprise ayant acquis la confiance et la satisfaction de ses clients aura toujours une longueur d’avance sur ses concurrents.

En somme, le Digital Markets Act aura potentiellement un impact sur les outils tels que Google Business Profile qui participent aujourd’hui à augmenter la visibilité en ligne des entreprises et à améliorer leur référencement local.

Les dispositions du DMA pourraient mener à une transparence accrue, un renforcement de la concurrence entre les services locaux ainsi qu’un accès égal aux données pour tous les acteurs du marché.

Observer les impacts possibles pour l’hôtellerie avec les Meta Search

Le knowledge Graph de Google permet aujourd’hui de colporter les tarifs des différents opérateurs voyagistes et OTA ( Online Travel Agencies –  comme Booking, Expedia, Tripadvisor, mais aussi les sites web hôteliers en direct )

Paradoxalement Google intègre donc déjà dans le cas de figure les concurrents et favorise leur visibilité à partir du moment où ces derniers « payent pour être présents » dans ce Knowledge Graph

 

Meta Search

 

Est-ce que Google finira par devoir leur faire une place « gratuite » ? Va t’il être obligé de supprimer ce Knowledge Graph et de faire apparaître ces opérateurs d’une autre manière ?

Dans une tribune parue dans le JDN de Mars 2023, Thibault Renouf, dirigeant de la société Partoo, pour lequel le DMA pourrait avoir un impact significatif sur la gestion des fiches Google Business Profile ( et pour cause… Partoo gère des milliers de fiches Google pour ses clients en Presence Management ), prend le contre pied d’un précédent article alarmiste que ce même JDN avait fait paraître en novembre 2022 et fait intervenir de Maître Jules de Perthuis, avocat spécialisé en matière de nouvelles technologies.

Maître Perthuis avance deux choses très importantes :

“l’interdiction « d’auto-préférence » mentionnée par la tribune du 21/11/2022 n’est pas directement applicable au jour de l’entrée en vigueur du DMA mais soumise à négociations ultérieures entre Google et la Commission Européenne.”

“Il est parfaitement inexact d’affirmer que l’entrée en vigueur du DMA entraînera le déréférencement automatique des services « Google Business Profile » à l’horizon 2024” explique Maître de Perthuis. 

Impacts de la DMA : il est donc urgent d’attendre

Pour s’adapter à ces changements, il est conseillé aux entreprises de se tenir informées, de diversifier leurs canaux de visibilité, de collaborer avec d’autres acteurs locaux et de miser sur la qualité du contenu et des services proposés.

Surtout ne pas paniquer pour l’instant, dans la mesure où les modalités de mise en application sont encore foues, soumises à négociation avec Google dans les 2 à 3 prochaines années, et avec de possibles aménagements dont certains pourraient déjà apparaître comme licites et conformes aux yeux de la DMA.

Optimize 360 vous conseille par conséquent de rester en veille, mais de ne pas vous laisser influencer par des articles prospectifs aussi hasardeux que la rigueur de la connaissance intrinsèque de leurs auteurs.

 

Related Posts

blank
A propos de l'auteur

Frédéric POULET est le fondateur de l'Agence SEO Optimize 360 Après un parcours de 20 ans dans de grands groupes, il a fondé Optimize 360 pour mettre le savoir faire des grands groupes au service des PME
blank Accélérateur de Performances Digitales pour les PME

ContactRendez-vous

fr_FRFR