Le plan de redirection SEO avant refonte : un indispensable.

Par notre Agence SEO Optimize 360

sur le thème SEO Technique


La refonte d’un site est une étape cruciale dans la vie d’une plateforme en ligne.

Elle permet de repenser l’ergonomie, le design et les fonctionnalités pour mieux satisfaire les utilisateurs et les moteurs de recherche comme Google.

Pourtant, cette transition comporte des risques en termes de référencement naturel si elle n’est pas correctement gérée.

L’un des éléments clés à prendre en compte d’après notre Agence SEO, est le plan de redirection, qui permet de préserver l’acquis SEO de votre ancienne version tout en améliorant la structure du nouveau site. 

 

Plan de redirection SEO

Comprendre l’importance d’un plan de redirection

Un plan de redirection est un document qui recense toutes les URLs de votre site qui doivent être redirigées vers leurs équivalents sur le nouveau site lors de la migration.

Cette démarche peut sembler complexe, mais elle est essentielle pour assurer la continuité de l’expérience utilisateur et conserver votre positionnement dans les résultats de recherche.

Lorsque vous changez de CMS, de structure ou de nom de domaine, il est fort probable que certaines anciennes URLs ne soient plus valables sur la nouvelle version.

Sans un plan de redirection adéquat, vos visiteurs seront confrontés à des erreurs « 404 – Page non trouvée » lorsqu’ils tenteront d’accéder à ces pages, ce qui peut compromettre leur confiance et leur fidélité envers votre marque.

De plus, si les moteurs de recherche détectent trop d’erreurs 404 sur votre site, cela peut nuire à votre référencement et entraîner une baisse de trafic.

La mise en place d’un plan de redirection permet donc de faciliter la migration de votre site tout en protégeant son capital SEO.

Établir un inventaire des URLs

Avant toute chose, il convient de réaliser un état des lieux exhaustif de toutes les URLs existantes sur votre site actuel. Plusieurs méthodes sont possibles :

  • Utiliser un outil d’analyse de logs pour identifier les pages les plus visitées et optimiser leur gestion lors de la migration.
  • Se référer au sitemap XML du site pour obtenir une liste précise des URLs indexées par les moteurs de recherche.
  • Utiliser un crawler (robot d’indexation) comme Screaming Frog ou Deepcrawl pour explorer le site en profondeur.

Une fois cet inventaire réalisé, il est important de prioriser ces URLs selon leur importance pour votre activité et leur impact SEO. Concentrez-vous sur les pages clés, comme celles qui génèrent le plus de trafic, de conversions ou de liens entrants. Cette démarche vous permettra de déterminer les actions à mener lors de la mise en place des redirections.

Définir les correspondances entre nouvelles et anciennes URLs

La seconde étape consiste à établir une liaison entre chaque URL de l’ancien site et sa contrepartie sur la nouvelle version. Cela peut être simple si la structure d’URL reste inchangée, mais certains cas peuvent requérir une approche plus exhaustive :

  • Nouveau nom de domaine : assurez-vous de rediriger chaque URL vers son équivalent sur le nouveau site, tout en conservant la structure des URLs pour faciliter la gestion du plan.
  • Changement de CMS : les extensions de fichier et les paramètres d’URL peuvent varier d’un système à l’autre, nécessitant une révision approfondie pour éviter les problèmes de compatibilité.
  • Fusion ou suppression de pages : dans ce cas, il faut déterminer quelles sont les pages appropriées pour recevoir le trafic en provenance de ces anciennes URLs.

Mettre en place les redirections adéquates

Une fois le lien entre les anciennes et les nouvelles pages établi, il est temps de mettre en place les redirections. Il existe différents types de redirections, mais la méthode préconisée en SEO est la « redirection 301 », qui indique que la page a été déplacée de manière permanente.

La mise en place de ces redirections dépend du serveur web utilisé et de votre niveau de maîtrise technique. Certaines solutions comme les plugins de redirection pour WordPress simplifient grandement cette tâche, tandis que d’autres environnements requièrent une configuration manuelle via le fichier .htaccess ou des règles au niveau du serveur.

Vérifier le bon fonctionnement des redirections

Avant de lancer la nouvelle version de votre site, il est important de vérifier que les redirections 301 fonctionnent correctement, c’est-à-dire qu’elles conduisent bien les visiteurs et les moteurs de recherche vers les nouvelles pages correspondantes. Utilisez un outil de test en ligne ou un crawler pour détecter d’éventuelles erreurs 404, boucles de redirection ou autres anomalies.

Suivre l’évolution du site après la refonte

Une fois les redirections mises en place et le nouveau site lancé, il est crucial de continuer à surveiller son évolution pour s’assurer que les objectifs SEO sont atteints. Plusieurs actions sont possibles :

  • Vérifier régulièrement les statistiques de trafic et les positions dans les résultats de recherche.
  • Analyser les logs de serveur pour identifier d’éventuels problèmes de crawl ou de performance.
  • Auditer fréquemment votre site avec des outils SEO tels que Google Search Console, Moz ou Semrush.
  • Réaliser des ajustements et optimisations selon les résultats obtenus.

En somme, la mise en place d’un plan de redirection avant une refonte permet non seulement d’assurer la continuité de l’expérience utilisateur, mais également de préserver et renforcer votre capital SEO.

En suivant ces étapes et en accordant une attention particulière aux détails techniques, vous maximiserez vos chances de réussir votre migration et de tirer profit de cette nouvelle étape dans la vie de votre site.

blank Accélérateur de Performances Digitales pour les PME

ContactRendez-vous